DIFFRACTIS JARDINS #4 / 29-30.06.19 / proposition Chaises

Projet Diffractis au Jardin #4 / projet organisé par Diffractis impliquant plusieurs artistes dans une dizaine de jardins bordelais dans le cadre du WAC/Weekend d’art contemporain 2019 à Bordeaux.
Ma proposition éphémère est envisagée pour le 16, rue Lescure.

  • La « chaise-échelle CaO » 5 m de haut , 2019 ; bois d’acacia, zinc et chaux 
  • La « chaise-toit » 2 m de haut, 2019 ; bois d’acacia, zinc 

Ce projet de chaises apparait dans une réflexion en rapport avec le contexte de jardins. Le jardin de ville reste un privilège qui me conduit à questionner les besoins vitaux : hospitalité et toit, contemplation et point de vue.

Bien souvent, dans chacun des lieux que j’explore, j’immisce la présence d’éléments et notamment celui de la chaise comme figure. Elles apparaissent soit par leurs représentations, peintes au mur, soit par une installation de chaises physiques ou de réceptacles invitant concrètement à la rencontre de soi ou de l’autre, ou bien par la création de chaises surdimensionnées pour réagir au contexte ou encore par le jeu du langage.

Des éléments fantômes reviennent ainsi de façon récurrente à la manière d’un alphabet de signes figuratifs dans mes installations : nuage, toit, cabane, échelle, escalier, chaise, tricycle, polyèdre irrégulier, sphère, caillou plein ou évidé… Le traitement sommaire et le choix des matériaux renvoie à une esthétique pauvre (zinc, grillage, bois, cendre, chaux, ciment, goudron, rouille, lignes blanches…) qui dans la mise en connexion des éléments crée une vibration sourde, une tension énigmatique entre réalité d’un contexte, néant et utopie.

espace 1-2 - copie
Jardin d’habitants mis à disposition pour ma proposition dans le cadre du Weekend d’Art Contemporain.